Canyoning

Nommé torrentismo en Italie, barranquismo chez nos amis Espagnols ou kloofing en Afrique du Sud, le mot Anglais canyoning (ou canyoneering) nous vient des États-Unis. Si en France le terme est désormais entré dans le langage courant il peut aussi être remplacé par descente de canyon, marche dans les gorges ou canyonisme.

Menu rapide
Le canyoning qu’est ce que c’est ?
Où faire du canyoning en France ?
Quelles sont les techniques utilisées ?
Quels sont les aspects distinctifs d’un canyon ?
Quel équipement pour faire du canyoning ?
Les plus beaux canyons de France

Qu’est ce que le canyoning ?

Descente en rappel d'un canyonLe canyoning est un sport qui permet d’associer plusieurs disciplines telles que la marche, l’escalade, le saut, la descente en rappel et la natation. En bonus s’y ajoute la splendeur des paysages naturels dans lesquels se déroule sa pratique.

Vous pourriez assimiler le canyoning à du rafting en eaux vives sans radeau. Il s’agit en fait d’une randonnée en plein air dans des gorges remplies d’eau. Elle est un mix entre marche, nage à travers des bassins rocheux, glissades dans des toboggans naturels, des goulottes et escalade de rochers et autres caractéristiques du paysage des canyons. Certains canyons recèlent de véritables trésors naturels faits de vasques, biefs et cascades qui donnent tout son intérêt à ce sport.

C’est un plongeon dans la nature et une merveilleuse manière d’explorer gorges et cascades. Plaisir et adrénaline sont intimement mêlés dans ce sport.

Où pratiquer le canyoning en France ?

Notre pays est privilégié puisqu’il est possible de pratiquer le canyoning dans plus de 25 départements. Raison pour laquelle on compte aujourd’hui près de 350 000 licenciés. Quelques lieux sont plus recherchés que d’autres pour leurs paysages magnifiques d’une part mais aussi pour leurs canyons renommés d’autre part. Vous retrouverez plus bas une liste des plus beaux sites où faire du canyoning.

Le canyoning se fait dans des zones reculées et montagneuses où l’eau a découpé des motifs et des formes inhabituelles à travers le roc. Il existe des excursions assez techniques en canyoning, mais la majorité se concentrent sur des sites grandioses et amusants, avec de nombreux grands sauts ainsi que des toboggans naturels accessibles à tous.

Certaines régions sont plus favorisées que d’autres : Les Alpes, notamment du côté d’Annecy ou Chamonix, mais aussi en descendant vers les gorges du Verdon. C’est une région riche en torrents et rivières où l’on retrouve nombre de gorges propices à ce sport.

Citons aussi Les Pyrénées qui recèlent quelques pépites comme le canyon du LLech près de Prades dans les Gorges de las Fous dans le 66, un des plus réputés d’Europe. Notons encore les Hautes-Pyrénées avec le gave d’Héas pour l’initiation, le Caouba du Maillet, plus vertical et sportif, ou encore le canyon de Saugué proche du Cirque de Gavarnie.

Quelles sont les techniques engagées

Les canyonistes utilisent diverses techniques qui demandent à être plus ou moins maîtrisées en fonction de la difficulté des obstacles naturels rencontrés. C’est pourquoi il est indispensable d’être accompagné par un guide diplômé pour encadrer l’activité sans risque. Les descentes de canyon nécessitent d’avoir une connaissance de la topographie des lieux , mais aussi d’avoir des compétences spécifiques.

En canyoning la progression s’effectue verticalement, avec de la descente non technique mais aussi parfois en rappel. Le déplacement aquatique, lui, demande un niveau de natation minimal indispensable. Notez que si certaines descentes non techniques telles que la randonnée vers le bas d’un canyon sont souvent appelés canyoning , le terme lui même est plus souvent associé à des descentes techniques, celle qui nécessitent à des niveaux plus ou moins élevés :

Sachez aussi que le canyoning est souvent pratiqué dans des environnements isolés et accidentés. Il nécessite donc souvent des compétences en navigation, en recherche d’itinéraire et en déplacement dans la nature.

Les caractéristiques des canyons

Les canyons idéaux pour le canyoning sont souvent taillés dans la roche, formant des gorges étroites avec de nombreux bassins naturels, des parois magnifiquement sculptés et des cascades parfois spectaculaires.
La plupart des canyons sont découpés en gneiss (comme tous les canyons des Pyrénées Orientales), calcaire, grès, granit ou basalte, bien que d’autres types de roches soient trouvés. Les canyons peuvent être très faciles ou extrêmement difficiles, même si dans ce sport, l’accent est généralement mis sur l’esthétique et le plaisir plutôt que sur la pure difficulté. C’est essentiellement une activité de loisirs. La grande variété de types de canyons permet de faire apprécier ce sport à des personnes de tous âges et de tous niveaux.

Quel est l’équipement nécessaire pour le canyoning

Il existe une foule d’équipements différents qui peuvent s’avérer utiles dans l’aventure du canyoning, en fonction de l’endroit où vous vous trouvez et de la difficulté de la descente. Mis à part les spécificités, il existe quelques équipements essentiels au canyoning qui seront utiles dans quasiment tous les sites. L’équipement requis comprend du matériel d’escalade : des cordes statiques ou semi-statiques, des casques, des combinaisons et des chaussures, des sacs à dos et des sacs spécialement conçus. Tandis que les canyonistes utilisent et adaptent des équipements d’ escalade, de randonnée et de rivière depuis des années, de plus en plus d’équipements spécialisés sont créés et fabriqués à mesure que la popularité du canyoning augmente.

Pour le pratiquant on retrouvera :

En plus, pour le professionnel :

Les plus beaux sites de canyoning en France