Le canyoning et ses techniques pour une sortie en eaux vives ludique

Le canyoning et ses techniques

..

Le canyoning et les techniques engagées

Le canyoning est aussi appelé marche dans les gorges, ce qui est relativement parlant. C’est en fait du rafting humain sans bateau. Vous naviguez dans une gorge remplie d’eau en nageant, en croisant des rochers et en escaladant ou descendant tout ce qui se trouve sur votre chemin. Vous utilisez de nombreuses façons pour surmonter les obstacles. Ceci se passe dans les zones où l’eau a découpé des formes inhabituelles et des motifs uniques à travers les roches. Il existe des canyons assez techniques, mais d’autres offrent simplement de grands plaisirs avec des sauts de falaise et des glissades dans des toboggans naturels qui accessibles à quasi tous les niveaux. Sensations fortes, multi activités dans des paysages grandiose, c’est le plaisir assuré.

Malgré tout certaines techniques spécifiques doivent être utilisées pour effectuer une descente de canyon. Vous trouverez ci-dessous leurs descriptif :

 

La descente en rappel

Qu’est-ce que la descente en rappel ?

Faire du rappel, c’est utiliser une corde pour descendre une falaise ou une cascade, une paroi verticale. lorsque cela est fait correctement, avec les techniques actuelles, c’est une action relativement simple, que de descendre de manière
contrôlée et en toute sécurité.
Pour rappel, une corde est attachée et nouées par des points d’ancrage en haut de la falaise, la personne porte un harnais d’escalade et un descendeur utilisé afin de freiner mécaniquement et facilement
la corde.

Comment descendre en rappel ?

techniques canyoning : descente en rappelPour commencer la descente, approchez-vous de la falaise et, tout en faisant face à celle-ci, laissez vous allez en arrière retenu par la corde. Une fois assis, les jambes face à vous, à 90 degrés de
votre torse. , utilisez vos mains pour faire passer la corde à travers votre dispositif de rappel et descendez lentement la falaise. Vous pouvez aller aussi lentement ou aussi rapidement que vous le
souhaitez, en gardant toujours vos mains sur la corde pour contrôler la vitesse. Le rappel peut impliquer ou non un assureur qui contrôle également la vitesse de descente.

Pas uniquement en randonnée aquatique, la descente en rappel est un sport en soi et elle est utilisée tout autant dans l’escalade, l’alpinisme, le canyoning et la spéléologie.

Matériel pour le rappel

Voici la liste du matériel nécessaire pour le rappel. Utile pour la descente, bien sur, mais aussi pour la sécurité.

Les sauts de falaise

Précautions à prendre avant de sauter

En plus de la descente en rappel, la possibilité de sauter en toute sécurité est probablement l’une des techniques de canyoning les plus importantes. La façon dont vous sautez varie en fonction de la profondeur du lieu de votre atterrissage. Si vous ne savez pas quelle profondeur il fait, ne sautez pas du tout.

Techniques de canyoning : le saut de falaisePour tous les sauts, vérifiez d’abord le lieu d’atterrissage pour vous assurer qu’il n’y a plus de canyoneurs et qu’il n’y a aucune obstruction évidente dans l’eau en dessous.
Ensuite, assurez-vous que l’endroit d’où vous sautez est en bon état, pas de présence de cailloux, de terre ou de grosses fissures qui pourraient indiquer que vous êtes sur un sol dangereux ou friable.
Testez le bord avant de vous engager pleinement. Tous les sauts devraient être statiques. Vous ne devriez pas avoir besoin d’une course ou d’élan pour sauter du haut d’une falaise. D’autre part, vous pourrez assurer votre chute et n’aurez pas tendance à glisser sur les fesses ou le bas-ventre comme cela arrive souvent avec une prise d’élan.

Avec les atterrissages en eau profonde, vous devriez essayer de garder votre corps bien droit avec les jambes jointes et légèrement pliées pour absorber tout impact de l’atterrissage. Gardez vos bras rentrés aussi afin d’éviter le risque d’une blessure style « écartèlement ». Il peut en résulter des ligaments déchirés ou même des épaules disloquées dans certains cas.

Avec des sauts plus courts et moins profonds, vous chercherez à atterrir à plat. Cette technique ne doit être utilisée que lorsque vous savez que l’eau est suffisamment profonde pour la gérer ou que vous y êtes instruit par un guide expérimenté qui connaît bien la région. Atterrir à plat signifie que vous essayez de tomber brutalement dans la position dans laquelle vous vous trouvez en étant allongé sur un fauteuil ou un canapé, les bras écartés, les jambes légèrement pliées devant vous et le dos à environ 45 degrés par rapport à vos hanches.

L’idée ici est de répartir votre impact sur la plus grande partie possible de l’eau, de réduire le niveau de pénétration dans l’eau et de limiter les risques de toucher le fond. Vous pourriez vous sentir un certain choc dans le dos, mais les équipements de canyoning tels que votre combinaison néoprène et votre gilet devraient vous protéger.

Nage et déplacement en eaux vives

Si vous faites du canyonisme, vous allez forcément être immergé dans l’eau du torrent à un moment donné. Même si toutes les excursions dans les canyons ne nécessitent pas de savoir nager, la plupart des activités amusantes le font. Il est donc préférable et recommandé que tout participant ait un niveau minimum.

En plus de la natation, il est également important de connaître la manière de se déplacer dans les eaux vives. De nombreuses sections d’eaux vives lors d’une descente en canyoning vous obligeront à traverser des sections d’eau rapides.

Si vous glissez dans des eaux vives, il faut éviter de vous lever trop rapidement car cela risquerait de provoquer une entorse ou même de vous noyer si vous êtes coincé par le pied.
Vous devrez plutôt vous mettre en position de nage défensive, utilisée dans des sports comme le rafting en eau vive et le kayak .

Allongez-vous sur le dos, les pieds pointés vers l’aval, en utilisant vos bras pour vous guider dans la bonne direction. Arquez votre dos et essayez de garder vos fesses en place pour éviter de frapper votre coccyx sur les rochers. Dans cette position, vos pieds peuvent être utilisés pour protéger des rochers et d’autres dangers dans l’eau. Vous devriez pouvoir voir ce qui se passe avant que cela ne vous frappe. Économisez votre énergie jusqu’à trouver une section d’eau plus calme. Nagez ensuite de façon à rejoindre une rive. Lorsque l’eau est suffisamment peu profonde pour que vos mains touchent le fond, vous pouvez enfin vous lever et rejoindre le reste du groupe.

Glissades et toboggans

techniques canyoning : glissades toboggans
Il s’agit probablement de la partie la plus ludique du canyoning et cela peut sembler être un jeu d’enfant, mais la glissade est une technique de canyoning que vous devrez maîtriser pour effectuer la descente dans de bonnes conditions.

Très ludique, mais attention quand même

Le plus important est de vérifier que l’atterrissage est vierge de tout obstacle ou danger potentiel. Si le groupe est mené par un guide, moniteur de canyoning agréé, c’est lui qui assurera la sécurité et vous donnera donc le feu vert. Pour les glissades les plus courtes vous pouvez les affronter comme vous faisiez lorsque vous étiez à l’école : en vous asseyant et en profitant de la vue.
Cela vous laisse le temps de repérer l’endroit de votre atterrissage et vous laisse les mains libres pour vous stabiliser à la fin.

Restez couché le plus possible pour pour les plus longs toboggans. Comme vous le faites dans un parc aquatique type Aqualand. Vous gagnerez en vitesse sur une longue glissière. Essayez de garder vos membres serrés pour éviter qu’ils touchent les éventuels rochers au passage. Il va sans dire qu’il faut le faire les pieds en avant, les jambes légèrement pliées pour absorber tout impact sur le chemin.

Tentez l’aventure du canyoning

Si vous avez envie de vous lancer dans un parcours aventure alors le canyon du Llech dans les Pyrénées Orientales est idéal pour ça. Ouvert dès la mi-avril, il vous offrira l’occasion de tester durant une demi journée toutes ces différentes techniques en pleine nature avec un accompagnateur chevronné et diplômé connaissant parfaitement la yop des gorges et le meilleur itinéraire praticable.
Enterrement de vie de garçon ou enterrement de vie de jeune fille, anniversaire, sortie entre amis, en famille ou juste pour le fun, venez pratiquer ce sport nature et ludique. Contactez Bastien pour réserver votre sortie.

Le canyoning et ses techniques
5 (100%) 7 votes