L'essentiel sur la réglementation du Llech

L’essentiel sur la réglementation du Llech

Panneau des interdictions et réglementation

Comme pour tous les canyons du département des Pyrénées-Orientales , le Llech fait l’objet d’une réglementation locale. N’ayant personnellement pas trouvé sur le web d’informations concises sur la question : il m’a donc paru utile de faire un article dédié.

Le canyon du Llech (66) situé près de Prades comporte 2 types de contraintes réglementaires :

Arrêtés préfectoral concernant le Canyoning dans le 66

La pratique du canyoning dans les Pyrénées Orientales est régie par un arrêté préfectoral. Le premier document réglementaire que j’ai trouvé remonte au 20 juin 1995. Depuis cette date, plusieurs documents ont succédés et ont subi des mises à jour et modifications régulières. Je ne peux que vous inviter à lire l’ensemble de ces documents afin d’être certain de ne pas commettre d’infractions (si toutefois vous parvenez à rassembler l’ensemble des pièces).

Pour ceux qui ne sont pas très emballés à l’idée de mener une véritable enquête juridique afin de pratiquer une séance de leur sport favori : je vous livre les grandes lignes et les choses a retenir.

La descente du Llech est interdite chaque année à partir du 3 eme dimanche de octobre exclu jusqu’au 2emes samedi d’Avril encore exclu. Cette mesure permet de favoriser la reproduction des poissons. C’est une mesure qui serait voulue à l’origine, par la féderation des pécheurs.

Pour des raisons de sécurité, il est interdit de démarrer un canyon des Pyrénées Orientales avant 7h et après 17h. (Ne partez bien évidemment pas à 17h dans le St Vincent ou dans un autre long canyon.)

Il est interdit de : sortir des chemins, emprunter des itinéraires différent de l’ouverture normale du canyon, notamment de le commencer en randonnée aquatique en amont (je vous ferai moi même la chasse : c’est une atteinte à la faune et à la vie extraordinaire des rivières du Canigou), de continuer le canyon au delà du chemin de retour officiel du Llech et notamment jusqu’au village de Estoher.

– Il est également précisé le matériel obligatoire, toutefois il s’agit du matériel de sécurité logique que tout bon canyoneur possède déjà.

Les Obligations concernant la privatisation du canyon

La deuxième partie du canyon est sur un terrain privé. Afin de limiter l’empreinte environnementale sur le site, le propriétaire impose 2 jours de treve par semaine. Durant ces deux jours, toute descente est strictement interdites.

De plus, à l’image des canyons catalans de l’autre coté de la frontiere, toute activité de canyoning aux gorges du Llech doit etre signalée au propriétaire de la parcelle. Même s’il semble exister une tolérance pour les particuliers et les autonomes qui semblent peu nombreux à le faire : vous devez informer le propriétaire de votre passage.

C’est donc pour cette raison que les débutants qui souhaitent que je les accompagne doivent prendre l’habitude d’anticiper leurs réservations d’au moins 3 jours.

 

Avertissement :
Je ne garantis en rien l’ensemble des informations de cette page. Elles sont issues de mes propres interpretations personelles. Elles sont donc susceptibles d’être erronées : je me dégage de toutes résponsabilités sur l’utilisation que vous en faites. De plus, il peu arriver, (comme par le passé), que d’autres interdictions soient en vigeur de façon exceptionelle.

L’essentiel sur la réglementation du Llech
5 (100%) 6 votes